Minority Report

Minority Report

Posted on Posted in Films de Science-Fiction

On doit l’adaptation de la célèbre nouvelle de Philip K. Dick à Steven Spielberg. Le célèbre réalisateur sort Minority Report sur le grand écran en 2002. Le film bénéficie de toute la puissance de la machine de guerre Spielberg, avec une distribution de tout premier ordre et la participation de grands noms du cinéma. Citons notamment la participation de Tom Cruise et Colin Farrell, sur une musique originale de John Williams.
Le synopsis de Minority Report
Washington, 2054. Les autorités semblent enfin avoir trouvé l’arme ultime contre la criminalité : arrêter les assassins avant qu’ils ne commettent l’irréparable. Précrime, une organisation gouvernementale, s’appuie sur le don de préscience de plusieurs mutants, les précogs, pour connaître à l’avance les prochains meurtres.
Mais un grain de sable va venir bouleverser cette machine judiciaire bien rôdée : Anderton, fidèle agent de Précrime, va être accusé d’un assassinat qui n’a pas encore eu lieu. En fuite, il devra se battre pour prouver son innocence et ne pas tendre vers l’inéluctable annoncé.

La portée de Minority Report
Minority Report est une formidable réflexion sur le sens du libre-arbitre et les dérives d’une société trop contrôlée. Quel prix doit-être accordé à la sécurité ? Arrêter des gens dénoncés par des mutants aux dons de voyance, n’est-ce pas l’aboutissement ultime de toute société raciste, qui tend souvenent à condamner plus facilement quelqu’un par rapport à sa couleur de peau, ses origines ou son mode de vie ?
Un film de Science Fiction dont on ne sort pas indemme. Une société où tout doit être sécurisé se révèle bien plus violente encore qu’un monde moins liberticide. La coercition, invisible mais partout présente, pèse sur l’ambiance de tout un film. Personne n’est innocent, car sans le savoir il peut, demain, être coupable aux yeux de Précrime.
La qualité de l’adaptation
Adapter Minority Report au cinéma n’était pas chose aisée. Philip K Dick, grand auteur de Science-Fiction, nous offre toujours des univers d’une grande richesse, à l’ambiance particulière, où le génie parfois s’élime et laisse transparaître la folie créatrice de l’auteur. Une force brute, chtonienne, qu’il nous importe de saisir.
Minority Report, le film, a su remplir son contrat en ne trahissant pas la dystopie de Philip K. Dick.
Quelques critiques presse
Cela faisait longtemps que Spielberg cherchait à réaliser un « film adulte ». Avec cette adaptation d’une nouvelle de Philip K. Dick (qui inspira notamment Blade Runner et Total Recall), il y parvient sans peine, recréant de façon époustouflante un monde futur où la technologie fait jeu égal avec la psychologie. Aden – Philippe Piazzo
Minority Report est un film essentiel, énorme et méchamment « rentre-dans-le-lard ». Une pièce maîtresse dans la filmographie d’un cinéaste qui est en train, depuis quelques années, d’édifier quelque chose d’unique dans le paysage cinématographique moderne. Mad Movies – Rafik Djoumi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *