Librairies

Le voyageur imprudent, Barjavel

Posted on Posted in Livres de Science-Fiction

Le voyageur imprudent, du talentueux René Barjavel, explore un thème abordé pour la première fois par HG Wells dans La machine à remonter le temps : le voyage temporel. À l’aventure se superpose des interrogations d’ordres moral et philosophique.
Le synopsis du voyageur imprudent
Noël Essaillon est un physicien talentueux et un chimiste accompli. En s’aidant du travail accompli par un jeune mathématicien particulièrement en avance sur son temps, Pierre Saint-Menoux, il parvient à synthétiser une substance incroyable, la noëlite 3, tirant son nom de son prénom, qui a la fabuleuse capacité de permettre le voyage dans le temps.
Très vite, Saint-Menoux s’installe chez le professeur et sa fille, dont il s’éprend. Trop âgé pour ces expéditions au travers des âges, le vieux savant confie à son jeune ami Pierre Saint-Menoux la charge des expéditions. Le jeune explorateur va s’intéresser au futur proche, puis lointain. Mais très, vite, le fabuleux pouvoir qu’il détient entre ses mains va le griser, et la disparition du vieux savant, qui était pour lui comme un mentor, va mettre un terme à ses inhibitions : il se sentira tout-puissant, commettra de nombreuses imprudences et changera le cours de l’Histoire. Pour le meilleur ? Ou pour le pire ?
Pourquoi faut-il le lire ?
Le voyageur imprudent est un grand roman de Science Fiction. La fin du roman, rapportée ensuite par l’auteur, pose les fondements d’un paradoxe temporel largement exploité depuis par les grands écrivains de la Science Fiction. Dans un certain sens, en poussant plus loin les investigations quant au rapport entre le temps et l’Histoire, et les conséquences d’une intervention humaine sur son cours, Le Voyageur imprudent est une oeuvre fondatrice pour de nombreux films de science fiction, comme le célèbre Retour vers le Futur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *